Grace and Fury tome 1 de Tracy Banghart

19« Le regard d’Oracle fouilla le sien, et cet étrange oeil laiteux parut percevoir chacune de ses terreurs. Et, comme si elle s’adressait directement à la jeune détenue, elle ajouta :
Vous devez être aussi solides que cette prison, aussi solides que la pierre et l’océan qui vous encerclent. Vous êtes la brique et le fil barbelé. Vous êtes le fer.
Un autre jour, Serina aurait pu pleurer. Pourtant, elle n’avait plus de larmes en réserve, plus d’énergie pour le chagrin. C’était sa vie à présent. Et il faudrait qu’elle apprenne, d’une façon ou d’une autre, à survivre. »

Synopsis :

Depuis toujours, Serina a été formée pour devenir une Grâce et satisfaire le prince héritier, s’il la choisit. Sa sœur Nomi, elle, a été entraînée pour servir Serina et l’aider à séduire le prince.

Quand le jour de la sélection des Grâces arrive enfin, rien ne se passe comme prévu. Nomi est retenue à la place de sa sœur, et Serina envoyée en prison pour un crime qu’elle n’a pas commis.

Aucune n’est prête à accepter ce destin qu’on leur impose.
Pour survivre, les deux sœurs vont devoir s’adapter.
Pour se retrouver, elles prendront tous les risques.

La révolte ne fait que commencer…

Quelques petites infos :

  • Editeur : Hachette romans
  • Paru en : 2018
  • Nombre de pages : 373

Mon avis :

Pour changer, j’ai démarrer cette lecture sans même avoir lu le résumé ! La couverture était sympa, je l’ai trouvé à bas prix sur Vinted et Priscila l’avait dans sa PAL donc comme on souhaitait se faire une LC, ça tombait à pic. Du coup, je n’attendais pas grand chose de ce livre et pourtant je finis pas lecture mitigée.

Sans savoir de quoi il retournait, lorsque les deux personnages principaux sont deux sœurs au caractères totalement opposé ; l’une rebelle, l’autre soumise, forcément on sait qu’il va y avoir du grabuge. Lorsque Serina arrive sur le Mont Destruction, la prison pour femme, toute sa grâce, ses bonnes manières, ses leçons de chant ou de musique ne lui servent à rien. Pour survivre, elle devra s’endurcir physiquement et mentalement car, regroupées par équipe à différents points de l’île, les filles doivent régulièrement combattre et tuer leurs concurrentes si elles veulent remporter les quelques rations de nourriture que les gardes acceptent de leur donner.

Sa sœur Nomi, qui s’est toujours occupée de tenir la maison de leurs parents, se retrouve soudain sur le devant de la scène sans aucune préparation. Ce qui retient l’attention de l’Héritier Malachi et de son frère Asa, c’est son tempérament rebelle. Dans une société où les femmes sont opprimées, son franc-parler et sa détermination détonnent. Mais sa culpabilité face au sort de sa sœur Serina est telle qu’elle tentera tout pour trouver quelqu’un capable de l’aider. Hors la cour est un endroit dangereux où l’on ne peut pas faire confiance à n’importe qui…

J’ai beaucoup aimé le lien entre les deux sœurs. Non seulement elles sont très différentes mais la nomination de Nomi à la place de Serina en tant que Grâce et la descente aux enfers de cette dernière au Mont Destruction pour un crime qu’elle n’a pas commis aurait pu (dû ?) les séparer ou au moins déclencher de la rancœur.  Pourtant elles vont chacune essayer de trouver le moyen de sauver l’autre ou au moins de s’en inspirer pour trouver la force de se battre.

Les deux points de vue entre prison et vie à la cour sont aussi très intéressants. En général, on a un personnage principal qui se retrouve soit d’un côté, soit de l’autre et personnellement je me demande toujours comment ça se serait passé si les rôles étaient inversés. Ici on peut comparer les dangers, les stratégies, c’est plutôt pas mal.

Mon bémol se porte sur l’intrigue en elle-même et sur le format. Dans ce roman vous alternez un chapitre pour Serina et un chapitre pour Nomi. C’est très frustrant quand on est pris dans l’histoire de l’une et qu’il faut d’abord passer par l’histoire de l’autre pour connaître la suite. Mais bon, ça c’est tout à fait personnel et je pense que la plupart des lecteurs n’en seront pas dérangés.

L’intrigue par contre n’est pas particulièrement incroyable. Pour tout dire, c’est du déjà vu et la fin se devine très vite. Ce qui est terriblement dommage parce que le récit est bien écrit et addictif (terminé en 3 jours, un record pour moi !).

En bref, il y a quand même plus de positif que de négatif et si vous n’êtes pas habitués aux histoires de complots et de trahisons, vous pourrez être surpris par l’histoire. Pour ma part, j’aurais préféré qu’elle prenne une autre direction pour ajouter un peu d’originalité. Ce qui ne m’empêche pas d’avoir très envie de lire la suite ! 😀

Ma note :

7/10

7 réflexions sur “Grace and Fury tome 1 de Tracy Banghart

  1. Pingback: Bilan Août 2020 | Chroniques de Milleca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s