La couleur du mensonge tomes 1 et 2 de Erin Beaty

« Jamais je n’aurais pu être heureuse en faisant mine d’être ce que je ne suis pas… J’aimerais seulement qu’être moi-même ne pose pas tant de problèmes. »

Résumé du tome 1 :

Sage Fowler, seize ans, est une bâtarde recueillie par un oncle riche et respecté. Sa seule chance de s’en sortir ? Faire un beau mariage. Elle se présente donc chez une des entremetteuses chargées de l’évaluation du potentiel de chaque candidat – des femmes qui font et défont les fortunes d’une famille, d’une région, d’un pays tout entier. Mais avec sa légendaire indiscipline et sa langue trop acérée, elle échoue lamentablement. Amusée par son cynisme et son sens aigu de l’observation, la marieuse fait toutefois d’elle son apprentie.

S’il vous plaît, ne vous arrêtez pas sur ce résumé qui ne représente pas du tout la réelle histoire de ce premier tome !

J’ai choisi cette citation parce qu’elle représente bien le personnage de Sage ; rebelle, sauvage, en quête de la liberté de penser et d’agir. Se marier n’est pas du tout un avenir idéal pour elle. Sage aimerait travailler, être indépendante, une façon de vivre que son père lui a inculqué mais qui n’est pas majoritaire et qui ne plaît pas à son oncle qui l’a recueillie quand elle est devenue orpheline.

Finalement, au lieu de se marier, elle deviendra l’assistante de la marieuse la plus célèbre. Courageuse, intelligente, Sage va finir par s’attirer la sympathie des soldats qui accompagne le convoi du plus grand événement annuel de l’entremetteuse. Lorsqu’elle se retrouve au milieu d’un complot politique qui met en danger la vie des futures mariées et menace de faire éclater une guerre, elle décide d’agir pour aider le capitaine Quinn à reprendre la situation en main même si elle ne l’apprécie pas du tout.

La force et la détermination de cette jeune fille va finir par lui attirer les faveurs de la famille royale qui lui proposera un poste de préceptrice. Elle qui adore partager et enseigner voit enfin une occasion de devenir indépendante et d’être heureuse. Mais ses compétences et son tempérament l’amèneront à enquêter sur la possibilité d’une invasion et à entrer en contact avec des pays culturellement bien différent avec qui Demora n’a plus de contact depuis bien longtemps.

J’ai absolument adoré ces deux premiers tomes. Pourtant, le personnage de Sage m’a donné un peu de fil à retordre au début. Jamais contente, assez nostalgique, j’avais envie de la secouer. Mais c’est finalement une femme vive d’esprit et au caractère bien trempé qui se livre doucement au cours d’une aventure qui va bien au delà du simple métier d’entremetteuse.

J’ai trop peur de vous spoiler le premier tome pour vous en dire davantage. La seule chose que je peux ajouter c’est : LISEZ LE ! Je n’ai RIEN vu venir, la chute du premier tome m’a retourné la tête et c’était chouette, pour une fois, d’être aussi surprise de certaines révélations. Le deuxième tome est différent mais tellement riche en rebondissement que j’ai malgré tout complètement accroché.

Cette trilogie est en train d’être retirée de la vente, elle ne marche pas assez m’a-t-on dit … elle fait sans doute partie des nombreux livres dont on ne parle pas assez et qui tombent un peu dans l’oubli alors que l’histoire et les personnages sortent du lot, à mes yeux, par rapport à ce qu’on a l’habitude de trouver. Je lirais le tome 3, c’est sûr, et je vous en donnerais bientôt des nouvelles 😉

Ma note pour les deux tomes :

9.5/10 !

6 réflexions sur “La couleur du mensonge tomes 1 et 2 de Erin Beaty

  1. Pingback: Bilan Août 2020 | Chroniques de Milleca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s