Le jeu de la dame (mini-série)

Résumé :

En pleine Guerre froide, le parcours de huit à vingt-deux ans d’une jeune orpheline prodige des échecs, Beth Harmon. Tout en luttant contre une addiction, elle va tout mettre en place pour devenir la plus grande joueuse d’échecs du monde.

Quelques petites infos :

  • Créé par : Scott Frank et Allan Scott
  • En : 2020
  • Genre : Drame
  • Nombre d’épisode : 7

Mon avis :

On s’est lancé dans cette série d’échecs sans en attendre quoi que ce soit, j’avoue qu’on n’avait plus rien à regarder ^^’ et on l’a mangé en deux jours !

On découvre Beth Harmon lorsqu’elle arrive dans un orphelinat, suite à un accident de voiture qui a coûté la vie à sa mère. Dans cet établissement, elle va être amené à aller au sous sol et à découvrir le gardien en train de jouer aux échecs, jeu qu’elle ne connaît pas du tout. Intelligente et curieuse, la jeune fille finit par tellement impressionner le gardien grâce à ses observations et sa compréhension du jeu qu’il va finir par accepter de lui apprendre les règles. C’est une véritable révélation pour Beth qui est toujours avide de nouvelles stratégies. Même après son adoption, et même si elle a conscience d’être différente des autres jeunes filles qui ne pensent qu’aux garçons, elle reste obnubilée par les échecs puis par les tournois qui ajoutent un challenge supplémentaire pour elle.

J’ai adoré le personnage de Beth qui paraît vraiment antipathique au départ (même petite elle a une présence incroyable et un regard à vous glacer le sang) mais qui est malgré tout attachante. On sent qu’elle n’a pas eu une enfance très heureuse et sa famille d’adoption traîne également quelques casseroles. Malgré tout, Beth nous transmet assez vite son obsession et ses ambitions. On sens qu’elle veut combattre ses vieux démons, ses addictions et prendre une revanche sur la vie et tous ceux qui lui ont tourné le dos.

J’ai adoré le sujet principal : les échecs. C’est un domaine qui n’est jamais abordé et même parfois stéréotypé. Ici il est tout à fait mis à l’honneur et comme j’ai vu beaucoup de gens le dire, ça donne bien envie de s’y intéresser ! Une nouvelle série Netflix qui ne fait pas tellement parler d’elle et qui est pourtant bien sympa. Le format d’une mini série terminée est aussi une bouffée d’oxygène. Comme beaucoup, quand j’aime une histoire ou un univers, j’apprécie de prolonger avec plusieurs saisons mais c’est parfois frustrant quand on n’a pas la suite ou bien qu’on sent que celle-ci arrive pour des fins purement commerciale … (Est ce que je pense à La casa de Papel ou encore You ? Bien sûr que oui !)

Ma note :

9,5/10

~

J’ai un minuscule bémol, mais juste pour dire de chipoter. A un moment donné Beth rencontre un garçon d’une dizaine d’année qui veut devenir champion du monde des échecs. Beth lui demande alors « Et une fois que tu seras champion, qu’est ce que tu feras ? ». Une question qui aurait tout aussi bien pu se poser à la jeune femme elle même mais à laquelle nous n’aurons pas de réponse. Et c’est malgré tout quelque chose qui me reste en tête ; une fois qu’on a atteint un objectif aussi important, qui a demandé un investissement aussi extrême pour y parvenir, que faire ? Quelle est la suite ? Surtout quand on est aussi jeune …
Voilà c’était la petite minute chipotage 😀

Bande annonce :

4 réflexions sur “Le jeu de la dame (mini-série)

    • Après ce n’est pas une série exceptionnel, ça reste une mini série tranquille, c’est le contexte des jeux d’échecs qui en fait quelque chose d’un peu original qui sort de l’ordinaire 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s