Faute de preuves de Harlan Coben

« Avoir du génie, c’est une malédiction. Voilà ce que j’en dis. Certains croient que les esprits supérieurs perçoivent l’univers d’une façon inaccessible à nous autres. Ils voient le monde tel qu’il est réellement… et cette réalité est tellement atroce qu’ils en perdent la raison. La lucidité mène à la maladie mentale. »

Synopsis :

Dans son émission de téléréalité où elle traque les pédophiles, Wendy coince en direct Dan. Arrêté puis relâché, ce dernier est assassiné par le père d’une de ses victimes. Mais quelque chose cloche et Wendy se met à douter. Serait-elle responsable de la mort d’un innocent ?

Quelques petites infos :

  • Editeur : Pocket
  • Paru en : 2012
  • Nombre de pages : 445

Mon avis :

      Dans ce roman, comme souvent avec Harlan Coben, il n’y a pas qu’une seule « enquête ». Non seulement on va assister aux démarches de Wendy pour comprendre si Dan est réellement un pédophile comme indiqué par sa source anonyme, mais on va également suivre l’enquête sur la disparition d’une adolescente de 18 ans. A priori, les deux affaires n’ont pas de lien apparent puisque même si Dan Mercer est coupable, son profil de victime est bien plus jeune.

J’avais peur de lire un roman avec une journaliste comme personnage principal ; elles sont souvent assez caricaturées en de belles peaux de vache … Ici pourtant on a affaire à une femme qui n’a certes pas sa langue dans sa poche mais qui est vraiment humaine et qui va tout faire pour déterrer le passé et comprendre si elle a fait une erreur ou non. Son histoire personnelle est touchante, sa détermination force l’admiration et reste crédible.

Les romans de cet auteur peuvent être parfois à la limite de la frustration tant les éléments qu’il nous donne au départ sont simples. Et pourtant plus on avance dans sa lecture, plus ça se complexifie. Je pense qu’instinctivement le lecteur cherchera à comprendre la place de chaque personnage dans cette histoire, les tenants et les aboutissants de chaque affaire. Je sais pas expérience que c’est peine perdu.

Oui, il y a des rebondissements que j’attendais mais est ce que j’étais sûre qu’ils arriveraient ? Non ! Surtout que jusqu’au bout il y a des zones d’ombre, des détails qui ne collent pas. Et c’est là qu’arrive ce qu’on n’attendait pas car rien n’est oublié et tout a toujours une explication.

En bref, une écriture simple et efficace qui offre un rythme constant sans temps mort et une histoire très addictive. Du pur Harlan Coben !

Ma note :

9/10

6 réflexions sur “Faute de preuves de Harlan Coben

  1. J’aime beaucoup les romans de cet auteur! La plupart du temps, je suis totalement absorbée par l’enquête et je me fais mener par le bout du nez jusqu’à une fin qui me surprend!
    Mais j’admets que ce titre là ne m’a pas marqué…
    De cet auteur je garde un très bon souvenir de « Dans les bois » et « Ne le dis à personne… ». Si tu n’as pas encore eu l’occasion de les lire je te les conseille vivement!

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Bilan mars 2020 | Chroniques de Milleca

  3. Pingback: Ne t’enfuis plus de Harlan Coben | Chroniques de Milleca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s