Nox de Eloise Tanghe

« Se battre, jusqu’au bout. Se sacrifier aussi, lorsqu’il le faut. Aimer. Souffrir. Echouer. Rêver. Pardonner. Supporter la peur, ou plutôt devrais-je dire me supporter moi. Être humain, tout simplement. Voilà un privilège que vous possédez et que vous ne devez pas gâcher. Vivre est un grand don, il faut en prendre soin, j’espère que vous vous en rendrez compte un jour. »

Synopsis :

Dans les couloirs glacés d’un asile, des voix chuchotent à votre esprit. Elles vous murmurent une destination, un village. Vous soufflent des images. Un lac cerné de neige. Une église souillée. Un brasier et les cris qu’il renferme. Elles vous content une histoire de sorcières. Vous narrent ses chapitres maudits. Sous un linceul de cendres, git une vérité que nul habitant ne pourra plus ignorer. Leurs secrets. Leurs peurs. La vôtre. Il est déjà trop tard. Bienvenue à Clairemont.

Quelques petites infos :

  • Editeur : Chat noir
  • Paru en : 2018
  • Nombre de pages : 325

Mon avis :

      J’ai profité d’une promo sur le site des éditions du Chat Noir pour acheter ce livre qui me faisait envie depuis un moment. Je savais que c’était une histoire de sorcière et je m’attendais à une atmosphère sombre mais j’étais loin du compte…

Dans cette histoire, on lit tour à tour le point de vue de Théa, la jeune fille qui entend des voix, Elias, un jeune homme qui vit à Clairemont et qui fait des recherches sur l’histoire de la ville, et un autre intervenant un peu particulier : la Peur, qui va nous raconter l’histoire de Clairement dans les années 1645. Donc le premier point, c’est que ce n’est pas du tout un roman qu’on peut lire en diagonale 5 minutes quand on a le temps.

Théa va sortir de l’asile psychiatrique où elle est enfermée depuis 8 ans pour essayer de reprendre une vie « normale », même si elle entend toujours les voix qui l’ont amené dans ce centre. Elle est épaulée par Julia, l’infirmière qui s’occupait d’elle et qui continue de l’aider quand elle en a besoin. Théa va finir par se retrouver à Clairemont où vivent notamment Elias et Cléa, amis d’enfance, qui ont tous deux un passé familiale lourd. Même s’ils ne se connaissent pas, leur rencontre va leur donner le sentiment d’une évidence, comme si le destin avait décidé de les réunir.

Les chapitres sont entrecoupés de petits passages de l’histoire de Clairement en 1645, ce village où la superstition règne en maître depuis des siècles, lorsqu’une femme a été suspectée, attrapée, violentée, jugée et brûlée pour Sorcellerie. La narration de ces passages est très particulière puisque c’est la Peur qui les mets en avant, et qu’elle a tendance a s’égarer …

Au départ, j’ai plutôt accroché à cette tragédie vieille de presque quatre siècles qui rejaillit sur trois adolescents. On essaye de comprendre qui est qui, pourquoi eux, qui est dangereux ou innocent. L’atmosphère est sombre et pesante et jusqu’au bout j’ai espéré qu’il se passe quelque chose. Et c’est là tout mon problème.

Même s’il y a deux ou trois rebondissements, qu’on nous dévoile quelques secrets, je n’ai pas eu de réelles surprises, ce qui a rendu cette lecture très longue. J’ai attendu et espéré un retournement de situation qui n’est jamais venu. Ajoutez à cela la fin qui a été un fiasco total pour moi et vous comprendrez le pourquoi de ma note.

Alors attention, c’est un goût très personnel. Je suis incapable de regarder un film, une série, de lire un livre ou d’écouter une histoire qui a ce type de fin.  Je ne peux rien vous dévoiler de plus bien sûr mais si vous trouvez qu’on a les mêmes goûts littéraires, je ne vous conseille pas ce roman. Malgré tout, je pense qu’il peut plaire grâce à son originalité. Je vous propose donc la chronique de Livres enchantés qui l’a vraiment apprécié ! 🙂

Ma note :

6/10

4 réflexions sur “Nox de Eloise Tanghe

  1. Pingback: Bilan mars 2020 | Chroniques de Milleca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s