The curse tome 1 de Marie Rutkoski

 

« – Tu ne sais pas t’amuser ! rétorqua Jess, qui hésita avant de poursuivre. Serait-ce trop te demander, Kestrel, que de te comporter de manière un peu plus … normale, à cette réception ?
– Pardon ?
– C’est que … Tout le monde te trouve un peu excentrique, tu sais bien … »

Synopsis :

Fille du plus célèbre général d’un empire conquérant, Kestrel n’a que deux choix devant elle : s’enrôler dans l’armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n’est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la  » malédiction du vainqueur  » : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l’objet de sa convoitise.

Elle ignore encore qu’elle est loin, bien loin, d’avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l’esclave, Arin, et comprend qu’il n’est pas qui il paraît… Mais ce qu’elle soupçonne n’est qu’une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.

Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l’imagination d’une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple.

Quelques petites infos :

  • Editeur : Lumen
  • Paru en : 2017
  • Nombre de pages : 456

Mon avis :

      Comme souvent chez Lumen, j’ai d’abord été attirée par la sublime couverture qui me rappelait un peu The Book of Ivy que j’ai adoré. Le résumé a fini de me convaincre de lire l’histoire de Kestrel.

Etant donné l’engouement pour le premier tome, je m’attendais à retrouver certaines choses dans ce roman et j’ai été surprise d’abord de constater que j’avais vraiment du mal à m’attacher à Kestrel qui est pourtant le personnage principal. On découvre une jeune fille avec un sacré tempérament ; joueuse, parfois provocatrice, elle n’a pas sa langue dans sa poche mais semble tiraillée par certaines choses de son passé ou par le fonctionnement de sa société. Sans jamais savoir exactement ce qu’il en est, on en est réduit à faire des suppositions pour expliquer certains de ses comportements.

Je pense que c’est vraiment la façon d’écrire de l’auteur qui m’a fait ressentir ça parce qu’elle nous livre des « scènes » et laisse ensuite passer quelques heures/jours/semaines sans qu’on ne sache ce qui se passe. Du coup on ne connaît pas la vie quotidienne de Kestrel et je pense que c’est ça qui m’a empêché de vraiment m’immerger dans son histoire. Par comparaison, Arin m’a beaucoup plus touché parce qu’on connaît beaucoup d’éléments de son passé, ses sentiments etc.

En ce qui concerne l’histoire en elle-même, je n’ai pas eu beaucoup de surprises. Pourtant elle est vraiment addictive et les pages défilent sans qu’on s’en rende compte. Beaucoup d’éléments se rapportent au jeu et à la stratégie et l’esprit de compétition des personnages m’a souvent fait rire. Je n’ai pas été tiraillée par l’injustice ou la peur pour tel ou tel peuple comme c’est déjà arrivé dans certains romans mais j’ai quand même passé un bon moment de lecture. Je redoute un peu le tome 2 qui a l’air d’être une « passerelle » entre le premier et le troisième tome, comme dans la majorité des cas quand il s’agit d’une trilogie mais je retrouverais avec plaisir Arin 😉

Ma note :

7.5/10

Les tomes suivants, magnifiques également !

 

Publicités

7 réflexions sur “The curse tome 1 de Marie Rutkoski

    • Je n’ai pas lu énormément de livres qui venaient des éditions Lumen mais c’est vrai que jusqu’à présent je n’ai jamais été déçue non plus. Dommage qu’ils ne fassent pas de petits formats x)

      J'aime

  1. Pingback: Bilan Février 2018 |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s