New victoria tome 1 de Lia Habel

 

« – Aviez-vous déjà entendu parler des zombies avant d’arriver ici ?
Je secouai la tête.
– Vous voyez ! (il martela son livre du doigt pour accentuer son propos.) Les vampires ne sont que des zombies qui bénéficient d’une meilleure publicité. Ce pourrait être nous dans quelques années !
– Tu oublies une chose importante, Ren. Les vampires n’existent pas. »

Synopsis :

2195 Nora Dearly, jeune fille de la haute société de New Victoria, est plus intéressée par l’histoire militaire de son pays que par les bals et les jolies robes. Elle n’imaginait pas que la mort de son père, le docteur Dearly, la projetterait au cœur des conflits qui menacent les frontières du pays… Kidnappée par une faction rebelle, Nora doit combattre ses préjugés pour comprendre leurs motivations. Bram Griswold, un jeune soldat courageux et séduisant, entend bien lui ouvrir les yeux sur la véritable menace qui pèse sur les vivants… comme sur les morts.

Quelques petites infos :

  • Editeur : Castlemore
  • Paru en : août 2012
  • Nombre de pages : 573

Mon avis :

       Concrètement, j’ai aimé ce livre mais pas du tout pour les raisons que je pensais. Je me suis lancée dans cette lecture sur les conseils d’une bloggueuse, parce que j’aime beaucoup les histoires sur les zombies (si vous avez des conseils, je prends toujours ! ;)) et je ne connaissais pas le steampunck. Du coup c’était coup double pour moi.

Premier point critique, j’ai eu du mal à adhérer à ce principe de steampunck. Je m’attendais en fait à un univers plus riche, plus particulier. Alors j’avoue je ne m’étais pas intéressé plus que ça à la question parce que vous commencez à le savoir, j’aime découvrir par moi-même. Bon là c’est du style victorien avec de la technologie, je ne trouve pas le concept révolutionnaire même si ça passe très bien niveau lecture.

Ensuite je dois dire que Nora, le personnage principal, me laisse perplexe. Je ne sais pas dire, même en ayant terminé ma lecture, si je l’ai aimé ou pas. Elle est pourtant assez attachante, intelligente, forte de caractère mais il y a des passages ou on dirait qu’elle perd dix ans d’un seul coup et qu’elle devient une sale gamine capricieuse, râleuse, pleurnicheuse… ces retournements de situation, qui arrivent assez régulièrement quand même, m’ont laissé une mauvaise impression. J’espère vraiment que par la suite elle deviendra plus mature.

Et puis dernier point négatif à mes yeux, j’ai mis un temps infini (400 pages que j’ai eu bien du mal à lire en une semaine) à comprendre comment aller tourner l’histoire et en quoi résidait réellement l’intrigue. Avec le recul je trouve que tout est très bien amené et je pense qu’il fallait poser les bases, c’était important pour qu’on s’attache aux zombies en même temps que Nora. Mais il y a clairement des passages qui auraient pu ne pas être dévoilé sans que ça soit dérangeant. Il y a quand même cinq points de vue différents alors que deux m’auraient suffi et auraient surtout rendue ma lecture plus agréable car moins lente si j’étais rentrée plus vite dans le vif du sujet. Je trouve même que ce premier tome a un rôle plus introductif qu’autre chose.

En parlant de zombie, il faut qu’on se pose un peu. Je suis fan des Resident Evil et on en est très loin. Bon. Un zombie qui revenait à la vie en étant gentil, doté de parole et de sentiments, je trouvais ça très étrange par principe. Après avoir reposé ce livre, je tiens à dire aux plus récalcitrants qu’ils peuvent quand même tenter l’aventure. C’est bizarre mais ça passe et même bien.

Et les points positifs ? En dehors de Nora qui m’a posé problème j’ai adoré tous les autres personnages et l’histoire est vraiment originale. Ça sort des sentiers battus même si à mes yeux ce n’est pas du tout grâce à l’univers steampunck. La plume est fluide et agréable, détail important pour un petit pavé de plus de 550 pages.

Si en ce moment vous avez envie de changer un peu vos lectures, je vous le recommande, vous passerez sans doute un bon moment.

Ma note :

7/10

Vous pouvez dès à présent retrouver la suite en librairie !

Publicités

2 réflexions sur “New victoria tome 1 de Lia Habel

  1. Pingback: Index des chroniques littéraires |

  2. Pingback: Bilan mars 2017 |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s