Felicity Atcock tome 1 : les anges mordent aussi de Sophie Jomain

felicity-atcock-tome-1-de-sophie-jomain

« – Je te veux, a annoncé le vampire d’une voix sépulcrale.

Les secondes sont passées, se sont cristallisées, se sont étirées encore… puis j’ai éclaté de rire.

– Et moi je veux être millionnaire !

S’il croyait qu’il allait saper mes bonnes résolutions, il se fourrait le doigt dans l’œil. Ce soir, je n’allais coucher avec personne, vous pouvez en être sûrs. Et surtout pas avec lui.

– C’est possible, m’a-t-il lancé.

– Je vous demande pardon ?

– Si tu veux de l’argent, je peux t’en donner. 

Je failli m’étrangler avec ma salive.

– Vous me prenez pour une pute de luxe ?

– Ce n’est pas ce que vous êtes ? 

Il m’a coupé le sifflet, dites donc. »

Synopsis :

Je n’ai vraiment pas de bol : il aura suffi d’une morsure, d’une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu’il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de se pointer pour s’enterrer dans mon jardin sera mon héros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d’avant, tranquille et ennuyeuse à mourir.

Quelques petites infos :

  • Editeur : J’ai lu
  • Paru en : janvier 2014
  • Nombre de page : 318

Mon avis :

      Ce livre est avant tout une recommandation et comme je venais de découvrir les Etoiles de Noss Head, l’autre saga de Sophie Jomain, je me suis dit que ce serait cette fois encore une bonne découverte.

Pourtant, pour une fois, je me suis renseignée un peu avant d’entamer ma lecture. Beaucoup de youtubeurs et de booktubeurs en parlent comme une saga beaucoup plus jeunesse que les Etoiles de Noss Head. Avant de vous donner mon avis sur le livre en lui-même, je tiens à mettre les choses au clair, je ne suis absolument d’accord avec ça. Dans les étoiles de Noss Head l’héroïne est une parisienne de 18 ans qui est issue d’une famille assez aisée et soudée. Elle est de nature assez naïve, surtout en ce qui concerne les garçons puisqu’elle n’est jamais tombée amoureuse. Felicity est juste tout le contraire. Elle a 24 ans, est indépendante, n’a pas de famille, et dès les premières pages jusqu’à la fin du tome 1, elle parle de sexe à tout bout de champs. Je ne dirais donc pas du tout que c’est jeunesse.

En dehors de ça, j’ai été tout bonnement choquée de voir les nombreuses différences entre la plume que j’ai découverte dans les Etoiles de Noss Head et celle que j’ai lu chez Felicity Atcock. J’ai vraiment eu l’impression de lire deux auteurs différents et ça m’a beaucoup déstabilisé.

Et même sans faire de comparaison avec les Etoiles de Noss Head, l’histoire en elle-même ne me semble pas crédible. Quand on démarre le roman, Félicity connaît déjà l’existence des vampires mais ne se doute pas qu’il existe d’autres surnaturels. Et quand elle le découvre, elle ne se pose pas une seule question, n’est même pas choquée ou intriguée, elle prend les faits comme ça vient, comme si on venait de lui apprendre que sa pizzeria venait de mettre au menu une nouvelle recette … oui c’est dure, oui c’est simpliste comme raisonnement, mais c’est comme ça que je l’ai ressenti. Et puisque l’héroïne principale ne s’étonne de rien, je vous dirais que moi non plus du coup et je n’ai absolument pas voyagé. Pourtant j’aurais du parce que je pense qu’il y a une histoire beaucoup plus profonde derrière tout ça mais on ne fait que gratter la surface. Ses réactions sont totalement platoniques et à part penser au prochain avec qui elle va assouvir ses fantasmes, il n’y a pas de réflexion. Si, au départ, elle passe pour une fille forte de s’être relevé de la mort de sa mère, qui fait ce qu’il faut pour être indépendante la tête haute, bien dans sa tête et dans son époque, par la suite elle me semble juste à côté de la plaque et très facile puisque même quand elle ne veut pas coucher avec un homme, il finit quand même par avoir ce qu’il veut …

Comment aimer un roman dont on n’aime pas le personnage principal ? Vous l’aurez compris, je suis déçue de ma lecture et malheureusement quand c’est le cas je ne le cache pas … malgré tout je pense que je vais quand même lire le tome 2 pour voir si mes soupçons sont fondés – s’il va y avoir autre chose que des hormones en folie  – ou si la suite est dans le même genre.

Note :

5/10

Voici les autres tomes sortis dans vos librairies :

felicity-atcock-tome-2-de-sophie-jomainfelicity-atcock-tome-3-de-sophie-jomainfelicity-atcock-tome-4-de-sophie-jomain

Le tome 5 : les anges battent la campagne est également sorti mais pas encore en format poche 😉

Publicités

4 réflexions sur “Felicity Atcock tome 1 : les anges mordent aussi de Sophie Jomain

    • Après, ce n’est qu’un avis personnel. Ma meilleure amie a adoré et même dévoré toute la série x) mais je ne crois pas qu’elle avait lu les Etoiles de Noss Head auparavant. Perso, je crois que c’est ça qui m’a déstabilisé ^^’

      J'aime

  1. Pingback: Indes des chroniques littéraires |

  2. Pingback: Index des chroniques littéraires |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s