Resident Evil : la saga issue des jeux Capcom (tomes 1 à 6)

resident-evil-tome-6

«  Elle savait depuis quelques mois que la fin était proche – ou plutôt le début, l’émergence d’une nouvelle vie sur Terre. Sa stase avait été stabilisée pendant les quinze années dont elle en avait eu besoin – l’esprit inconscient, le corps maintenu en suspension dans un liquide amniotique à très basse température tandis que s’opérait la lente transformation de ses cellules et leur adaptation au T-Veronica. »

Synopsis :

Capturée au Q.G. administratif d’Umbrella, à Paris, Claire est débarquée à l’île de Rockfort, une des bases de la compagnie pharmaceutique. À peine est-elle arrivée que l’île subit un raid aérien. Claire se retrouve une fois de plus aux prises avec les zombies et autres épouvantables créatures sorties des sinistres laboratoires d’Umbrella. Heureusement, il y a Steve, lui aussi injustement emprisonné. Tous les deux affronteront de redoutables ennemis – dont Alfred Ashford et Alexia, sa géniale et diabolique jumelle. Avec, en prime, un petit détour par l’Antarctique. Frissons garantis…

Quelques petites infos :

  • Editeur : Milady
  • Date de parution : 2015
  • Nombre de page : 280

A savoir avant de lire mon avis :

Je suis une assez grande fan des Résident Evil et plus généralement des histoires de zombies, de virus et d’armes bactériologiques. C’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers la série de roman mais attention ! Tous les tomes suivent les jeux Capcom. Rien à voir donc avec les films ! Il y a actuellement 7 tomes de sortis mais la saga pourrait tout à fait continuer si de nouveaux jeux sortent. Voici donc un petit débriefe rapide avant de vous parler de ce que j’ai pensé du Code Veronica.

Mon avis :

Je sais, je ne vous ai pas présenté les cinq premiers tomes, tout simplement parce que je les ai lus avant la création du blog. Je vais donc très rapidement vous parler de ce que j’ai pensé de chaque livre.

resident-evil-tome-1Tome 1 : la conspiration d’Umbrella.

Dans ce tout premier opus, on découvre les premiers personnages : Chris, Jill, Barry, Rebecca et Albert Wesker entre autres, tous membres des STARS. On démarre avec d’étranges morts et disparitions qui ont toutes lieu dans la forêt qui borde le manoir Spencer à Racoon City ; une habitation isolée et inhabitée. Face à la montée de la violence des crimes, l’équipe des STARS va avoir pour mission d’aller jeter un œil du côté du manoir à l’abandon en espérant endiguer la menace. Mais ce qu’ils vont y trouver dépasse l’entendement. Non seulement l’habitation est un labyrinthe truffée de pièges, de passages secrets et d’énigmes en tous genres mais en plus il y existe des créatures infectées par un virus ; zombies, chiens, plantes carnivores taille XXL etc. Sortir vivant de cet enfer ne sera pas permis à tout le monde et pourtant ils essaieront de comprendre ce qui a pu se produire et qui en est responsable.

Dans ce tome on plonge totalement dans l’univers du tout premier jeu. Mais au-delà de ça, la narration est vraiment superbe et en fait un roman à part entière. Toutes les créatures sont très bien décrites et en suivant plusieurs personnages séparément, on arrive à un suspens limite insoutenable. Les frissons sont au rendez-vous !

resident-evil-tome-2Tome 2 : La crique de Caliban.

Après le fiasco qui a eu lieu au manoir Spencer et malgré la perte de six de leurs membres, les STARS sont relevés de l’enquête et déclarés responsable des problèmes qui ont lieu à Racoon City. Mais les membres de ce commando spécial de sont pas prêts à lâcher l’affaire, quitte à se séparer pour trouver des preuves qui incrimineraient Umbrella pour les atrocités qu’ils ont vu au manoir spencer. Chris, Barry, David et Rebecca décident de partir pour la crique de Caliban. Ils ne pensaient pas tomber sur pire, et pourtant. Umbrella sait choisir des scientifiques aussi brillants que cruels et instables psychologiquement. De nouveaux prédateurs sont lancés à leurs poursuites.

Ce tome est encore plus noir que le premier. L’histoire est très prenante même si parfois on se perd un peu nous même dans le labyrinthe de la crique. A ne pas lire le soir quand il fait noir !

resident-evil-tome-3Tome 3 : La cité des morts.

On retourne cette fois à Racoon City avec Claire qui veut retrouver son frère Chris, parti il y a quelques temps pour une mission et qui ne donne plus de nouvelles. En parallèle on suit également Leon qui débarque en ville pour prendre son nouveau poste au commisariat de la ville. Ils n’ont aucune idée de ce qui s’est passé là bas et les choses ont bien évoluées depuis le manoir Spencer puisque le virus s’est répandu dans toute la ville. Ils vont vite s’apercevoir qu’entrer à Racoon est bien plus facile que d’en sortir.

Dans ce tome, ce qui est intéressant c’est qu’on a des éléments de réponses notamment grâce à Sherry Birkin, la fille des scientifiques qui ont travaillé sur le virus T dans la filiale pharmaceutique d’Umbrella à Racoon.

resident-evil-tome-4Tome 4 : Aux portes de l’enfer.

Racoon a été entièrement détruit et le virus T ne s’est visiblement pas propagé au-delà mais les STARS vont continuer les recherches en Utah sous les conseils de Mr Trent. On continue donc l’aventure avec Claire, David, Rebecca, Leon et John. Cette fois, pour sortir de là avec des informations, il leur faudra déjà survivre aux terrains d’expérimentation et aux nouvelles bestioles d’Umbrella.

Dans ce tome, concrètement on se demande jusqu’où va aller la compagnie. Il y a toujours de nouveaux sujets d’expérimentation et des scientifiques cinglés. Ça devient limite lassant mais on se laisse encore entraîner par l’histoire.

resident-evil-tome-5Tome 5 : Némésis.

On repart une nouvelle fois à Racoon où cette fois la compagnie veut faire le ménage ; tuer les créatures qui restent et balayer toutes traces de leurs implications. Pour cela ils font appel à des mercenaires qui n’ont aucune idée de l’endroit où ils mettent les pieds. Parmi eux on découvre Carlos Oliveira (un petit clin d’œil aux films) qui fera parti des survivants de son escouade et qui fera tout pour sortir de là. Sur sa route il va croiser Jill Valentine qui est traquée par une nouvelle créature d’Umbrella : le Némésis. Une créature presque invincible qui n’a qu’une mission : la tuer.

resident-evil-tome-6Tome 6 : Code Veronica.

Toujours à la recherche de son frère, Claire fait irruption au QG de la compagnie à Paris et le plan tourne mal quand elle se fait prendre. Après de multiples interrogatoires elle est emmenée sur l’île de Rockfort, un nouveau terrain de jeux d’Umbrella. Mais la captivité prend fin lorsque l’île est attaquée. Pris de remords, un des gardiens va la libérer pour qu’elle tente de s’enfuir. Mais Rockfort n’est pas qu’à Umbrella. C’est aussi le terrain de jeux de la famille Ashford et plus particulièrement des jumeaux Alfred et Alexia qui travaillent tous deux pour la compagnie. Claire va faire la rencontre de Steve, un prisonnier de dix-sept ans qui a réussi à s’enfuir de sa cellule et qui cherche lui aussi à sortir. Mais Alfred Ashford, tout aussi psychopathe que tous les autres scientifiques de la compagnie pharmaceutique, va tout faire pour les en empêcher, quitte à activer l’autodestruction de l’île ou encore de les emmener sur un autre site d’Umbrella, là où se cache le tout nouveau sujet d’expérimentation ; le virus T-Veronica. C’était sans compter sur Chris qui va partir lui aussi sur l’île à la recherche de Claire.

Dans ce nouveau tome, on a beaucoup moins de description sur les créatures et un peu plus d’explications sur l’histoire. J’avoue vous faire une petite description parce que je crois que je commence légèrement à me lasser. Même si on en apprend un peu plus sur l’origine du virus, on n’avance pas dans cette fameuse quête pour faire tomber la compagnie. J’apprécie toujours autant la narration et les personnages mais j’ai l’impression de tourner en rond. Ce tome 6 est une déception pour moi.

Note :

6/10

Prochain tome : Zero hour.

resident-evil-tome-7

Publicités

2 réflexions sur “Resident Evil : la saga issue des jeux Capcom (tomes 1 à 6)

  1. Pingback: Indes des chroniques littéraires |

  2. Pingback: Index des chroniques littéraires |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s